66 rue de Provence - ,
75009 Paris

Tabagisme passif

23/11/2023

Le tabagisme passif correspond à l'inhalationd'une fumée secondaire issue du mélange entre la fumée qui se dégage d'une cigarette allumée et la fumée expirée par un fumeur. Lorsque cette fumée secondaire contamine l'air, en particulier dans les espaces clos, elle est inhalée par toutes les personnes à proximité ,exposant alors les fumeurs comme les non fumeurs à ses effets nocifs. Elle est responsable de cancers du poumon chez les non fumeurs et accroît le risque de coronarophatie.

Même si la majeur partie des fumeurs sont des hommes,beaucoup de femmes et d'enfants sont victimes du tabagisme passif. A travers le monde, on estime que le tabagisme passif est responsable de 600 000 décésprématurés par an,majoritairement des femmes (64%).Dans la région de la Méditérranée orientale,38% des élèves agés de 13 à 15 ans sont exposés au tabagisme passif dans leur foyer .Dans de nombreux pays, seulement un quart des foyers environ est non-fumeur. Environ 50% des écoles seulement interdisent la consommation de produit du tabac par les enseigants.

 

Les effets nocifs

 

La fumée de tabac contient plus de 4000 produits chimiques connus, dont bon nombre sont toxiques, et source de cancer pour au moins 40 d'entre d'eux. Elle referme également de grandes quantités de monoxyde de carbonne, un gaz qui entrave la capacitè du sang à transporter l'oxygéne vers les organes vitaux comme le coeur et le cerveau, ainsi que des substances contribuant aux maladies cardiaques et aux accidents  vasculaires cérébraux . L'exposition au tabagisme passif présente des effets à la fois immédiat et à long terme,et notamment les suivants.

 

Les effets immédiats comprennent l'irritation des yeux , du nez, de la gorge et des poumons , parfois associée à des maux de tête, nausées et vertiges. Le tabagisme passif peut également déclencher des crismes d'asthme.

L'exposition au tabagisme passif sur le long terme est à l'origine du cancer des poumons , de coronarophaties et de décés cardiaques. Les non-fumeurs qui vivent avec des fumeurts présente un risque accru de souffrir d'une affection liée au tabagisme. Le risque de coronaropathie augmente de 25à 30% et le risque de cancer du poumonde 20à30%

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.
Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Paramètres cookies